0

Accueil > Fiches

Liste des fiches

Fiches disponibles

  • Emploi salarié dans les trois principaux secteurs de l’économie maritime, hors tourisme

    02.05.2010 - SOeS

    Activités économiques littorales et maritimes, Économie maritime et des territoires littoraux

    Les classes d’activité maritime étudiées génèrent près de 95 000 emplois salariés en équivalent temps-plein sur l’ensemble du territoire, à comparer avec les 153 500 ETP générés par le tourisme dans les cantons littoraux de métropole (Insee, 2005). Le nombre d’emploi est quasi stable entre 2005 et 2007.

  • Sites Natura 2000 ayant tout ou partie de leur surface en mer

    01.02.2010 - SOeS

    Outils de gestion, de protection de la nature, d’aménagement et d’urbanisme

    Les 1365 sites d’intérêt communautaires et zones spéciales de conservation, désignés dans le cadre de la directive « Habitats-Faune-Flore », couvrent plus de 72 000 km² dont 37 % en mer. Les 381 zones de protection spéciale, définies dans le cadre de la directive « Oiseaux », couvrent près de 76 200 km² dont 44 % en mer.

  • Occupation du sol en 2006 et artificialisation depuis 2000 en fonction de la distance à la mer

    06.04.2009 - SOeS

    Démographie, occupation du sol et logement en zone côtière

    L’occupation du sol du littoral est très spécifique jusqu’à 2 000 m des côtes. Cette particularité s’estompe ensuite. Le niveau d’artificialisation est très fort à moins de 500 m de la mer. Il y est 5,5 fois supérieur à la moyenne métropolitaine avec 28,2 % du territoire. Les espaces semi-naturels, les zones humides et les surfaces en eau y représentent aussi une part très importante de l’occupation du sol (32 %) alors que les terres agricoles et les espaces forestiers sont peu représentés.

  • Occupation du sol dans les communes littorales en 2006 et évolution depuis 2000

    01.04.2009 - SOeS

    Démographie, occupation du sol et logement en zone côtière

    Les communes littorales sont caractérisées par la forte part des territoires artificialisés, des milieux naturels ouverts et des zones humides et surfaces en eau et la faible part des terres agricoles et des forêts. Elles se distinguent de leur arrière-pays, plus agricole et moins urbanisé.

  • Populations d’oiseaux d’eau hivernant sur le littoral pour la période 2000 - 2005

    01.02.2009 - SOeS

    Etat du milieu marin et littoral, Etat biologique

    Avec sa position privilégiée sur l’axe de migration est-Atlantique, la France accueille la 3e population d’oiseaux d’eau hivernants en Europe. Le littoral, avec plus d’un million d’oiseaux tous les hivers, représente 50 à 60 % des oiseaux dénombrés sur le territoire métropolitain.

  • Répartition des sphères « productive », « résidentielle » et « publique » dans l’emploi salarié sur le littoral en 2005

    01.08.2008 - SOeS

    Activités économiques littorales et maritimes, Analyse socio-économique générale

    La part des salariés travaillant dans les sphères « résidentielle » et « publique » est surreprésentée sur le littoral par rapport à la moyenne métropolitaine. La sphère « résidentielle » y représente près d’un emploi sur deux. A l’inverse et mécaniquement, la sphère « productive » est nettement moins importante (-8 points). La situation dans les communes d’arrière-pays est intermédiaire. La sphère productive est plus importante et la part de la sphère « résidentielle » reste forte.

  • Typologie des résidences principales (types et modes d’occupation) sur le littoral en 1999

    01.06.2008 - SOeS

    Démographie, occupation du sol et logement en zone côtière

    Les communes littorales sont marquées par une part importante de communes dynamiques où la mobilité des résidents est importante en opposition à l’arrière-pays principalement composé de communes de type « rural » (maisons anciennes plutôt modestes, propriétaires, très peu de mobilité immobilière) ou « périurbain peu dynamique » (maisons, propriétaires, peu de mobilité immobilière et faible part de résidences secondaires).