0

Accueil > Fiches

Liste des fiches

Fiches disponibles

  • Typologie des résidences principales (types et modes d’occupation) sur le littoral en 1999

    01.06.2008 - SOeS

    Démographie, occupation du sol et logement en zone côtière

    Les communes littorales sont marquées par une part importante de communes dynamiques où la mobilité des résidents est importante en opposition à l’arrière-pays principalement composé de communes de type « rural » (maisons anciennes plutôt modestes, propriétaires, très peu de mobilité immobilière) ou « périurbain peu dynamique » (maisons, propriétaires, peu de mobilité immobilière et faible part de résidences secondaires).

  • Typologie des grands types de cultures sur le littoral en 2000

    01.03.2008 - SOeS

    Économie maritime et des territoires littoraux, Activités économiques littorales et maritimes

    Les communes d’arrière-pays sont en moyenne plus agricoles que les communes littorales. Le littoral est marqué par une part importante de communes ayant une agriculture de type périurbain (faible part de SAU diminuant assez nettement, cultures légumières, florales et vergers plus importants que la moyenne). Ce constat général est vérifié pour la grande majorité des façades littorales régionales où les territoires agricoles sont plus importants dans l’arrière-pays.

  • Typologie de l’emploi des actifs vivant sur le littoral en 1999

    01.02.2008 - SOeS

    Activités économiques littorales et maritimes, Analyse socio-économique générale

    Pour l’essentiel des communes littorales, la majeure partie des actifs travaillent dans des secteurs d’activité tertiaire. Ces communes plutôt grandes et urbaines représentent 57,4 % des communes du bord de mer et concentrent près de 90 % de la population des communes littorales. Les communes ouvrières, agricoles ou industrielles sont moins nombreuses sur le littoral. Elles le sont un peu plus dans l’arrière-pays.

  • Répartition des habitats naturels côtiers d’intérêt communautaire

    04.06.2007 - SOeS

    Etat du milieu marin et littoral, Etat biologique

    Les 8 grands types d’habitats côtiers et les 105 habitats élémentaires d’intérêt communautaire ne sont pas répartis de manière uniforme sur les côtes métropolitaines. Les façades littorales ayant la plus grande variété d’habitats côtiers élémentaires sont le Pas-de-Calais, les rivages allant de la Manche à la Vendée, les côtes de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Corse.

  • Evolution de la construction de logements par types entre 1990 et 2006 dans les communes littorales métropolitaines

    01.06.2007 - SOeS

    Démographie, occupation du sol et logement en zone côtière

    Les résidences principales représentent 83% des surfaces de logements construits sur le littoral de 1990 à 2006. Leur construction a fortement diminué jusqu’en 1993 et augmente depuis 1997 du fait certainement des différentes aides fiscales à l’investissement locatif.

  • Prix de l’immobilier dans les communes littorales métropolitaines : le cas des appartements anciens (analyse sur la période 01-10-2004 / 30-09-2005)

    01.10.2006 - SOeS

    Démographie, occupation du sol et logement en zone côtière

    Le prix de vente des appartements anciens est souvent élevé dans les communes littorales : pour les ¾ des communes suivies, le prix de vente moyen au m² est supérieur à la moyenne métropolitaine, hors région parisienne et Corse.

  • Erosion côtière sur le littoral métropolitain

    01.02.2006 - SOeS

    Risques et changement climatique, Les risques, Le changement climatique

    L’érosion du littoral est un risque important en métropole, suivant la vulnérabilité du site concerné. Elle touche le quart des côtes, soit 1720 km. A l’opposé, près de la moitié des côtes sont stables (3110 km). Selon sa nature, le littoral évolue différemment.