Accueil > Fiches > Fiche “Hébergement marchand en 2012 et évolution depuis 1999 pour les communes littorales métropolitaines“

Hébergement marchand en 2012 et évolution depuis 1999 pour les communes littorales métropolitaines

A retenir

La capacité d’accueil en hôtels et campings des communes littorales est estimée à un peu plus de 1,5 millions de lits. En 2012, cela représente 48 % des emplacements de campings et 17,5 % des chambres d’hôtels de l’ensemble du territoire métropolitain, sur 4 % du territoire.

Les campings représentent 86 % de cette capacité d’accueil et les hôtels se concentrent sur les côtes de Provence-Alpes-Côte d’Azur qui regroupent 40 % de l’accueil hôtelier de l’ensemble du littoral.

Les plus fortes capacités marchandes sont localisées en Atlantique et en Méditerranée, la façade Manche Est -mer du Nord étant en retrait.

Entre 1999 et 2012, la capacité d’accueil fluctue dans les communes littorales sans tendance nette. Le nombre d’hôtels et de campings diminue de manière significative, respectivement -10 % et -6 %. Mais les structures présentes sont de plus en plus grosses. En parallèle, les capacités d’accueil augmentent assez sensiblement dans l’arrière-pays. Elles y restent cependant nettement moins fortes que dans les communes littorales.

Entre 1999 et 2011, la part des chambres d’hôtels et des emplacements de campings de 3 et 4 étoiles a nettement augmenté. Cette augmentation peut limiter l’accès au littoral aux couches sociales les moins aisées.