Accueil > Fiches > Fiche “Milieux naturels des communes littorales en 2012 et evolution depuis 2006“

Milieux naturels des communes littorales en 2012 et evolution depuis 2006

A retenir

Les milieux naturels représentent la moitié du territoire des communes littorales comme de l’ensemble du territoire métropolitain. Par contre, la répartition des types de milieux naturels est très différente.

Les communes littorales sont caractérisées par une présence plus importante de milieux arbustifs/herbacés/avec peu de végétation, de zones humides et de surfaces en eau par rapport à la moyenne métropolitaine. Les forêts et les prairies sont, en revanche, proportionnellement nettement moins importantes que la moyenne. Cette spécificité donne une grande richesse biologique aux communes littorales, zones humides et milieux ouverts étant de hauts lieux de la biodiversité.

Les milieux naturels pris en compte représentent 75 % de l’occupation du sol des communes littorales de Sud Atlantique et près de 65 % en Méditerranée. Ils sont moins importants plus au nord : 37 % en Manche Est - mer du Nord et seulement 24 % en Nord Atlantique - Manche Ouest. Les plus faibles proportions concernent le littoral de Bretagne et les plus fortes se concentrent en Gironde, dans les Landes et en Corse.

Les littoraux méridionaux sont marqués par la faible part des prairies et la présence importante de milieux arbustifs/herbacés aux côtés de forêts en Aquitaine et de zones humides et surfaces en eau sur le littoral de Méditerranée continentale. Les prairies sont nettement plus nombreuses sur les territoires littoraux plus septentrionaux. On les retrouve, par exemple, aux côtés de zones humides dans la Somme et en Centre-Atlantique.

Environ 3 700 ha de milieux naturels ont disparu de 2006 à 2012 dans les communes littorales, au profit de l’artificialisation.