Accueil > Fiches > Fiche “Habitats des fonds marins des côtes de France métropolitaine“

Habitats des fonds marins des côtes de France métropolitaine

A retenir

La connaissance des fonds marins des côtes et du plateau continental français est aujourd’hui essentielle pour assurer une gestion raisonnée et durable de ces espaces soumis à des pressions allant croissant.

La cartographie des habitats des fonds marins est une entreprise longue et coûteuse qui ne peut plus rester le fait d’études parcellaires et hétérogènes. Le besoin d’harmonisation se fait de plus en plus sentir, à l’heure où l’Union européenne construit une législation – dans le cas présent la Directive Habitats – imposant aux Etats membres d’identifier et de qualifier des habitats reconnus par cette directive.

Ces incitations ont poussé une communauté de scientifiques à chercher à mettre en place une cartographie géographiquement exhaustive qui, en optimisant les connaissances disponibles, soit la plus robuste possible. Ce socle cartographique présente l’avantage d’être disponible en tout point, d’être rattaché à un standard (EUNIS ou « European Nature Information System ») et de pouvoir être facilement mis à jour et amélioré au fur et à mesure des acquisitions de nouvelles données.

Bien que ne décrivant pas la biologie comme le font les études détaillées, cette cartographie globale, aujourd’hui disponible à l’échelle approximative du 1 / 300 000 sur les côtes de France métropolitaine, est utile à plus d’un titre. Elle permet d’établir pour chaque sous-zone marine des statistiques sur des habitats physiques prédominants reconnus par la Directive cadre stratégie pour le milieu marin, d’aider à l’instruction de périmètres d’aires marines protégées, de spécifier les priorités de levés futurs ou encore d’optimiser le positionnement des stations de mesure des réseaux de surveillance.