Accueil > Fiches > Fiche “Perspectives d’évolution de la population des départements littoraux à l’horizon 2050“

Perspectives d’évolution de la population des départements littoraux à l’horizon 2050

A retenir

D’après les travaux de l’Insee (scénario centrale, voir définition), la population des départements littoraux devrait croitre de 14,1 % entre 2013 et 2050, soit 3,6 millions d’habitants en plus, et celle des départements non littoraux de 11,5 %, soit 4,7 millions d’habitants supplémentaires. Les départements littoraux métropolitains pourraient gagner 3,3 millions d’habitants (+ 14,1 %), surtout sur l’arc Atlantique et en Occitanie et ceux d’outre-mer plus de 300 000, soit + 15,1 %, surtout à Mayotte et en Guyane. Selon ce scénario, les départements littoraux pourraient concentrer 39 % de la population française en 2050.

Entre 2009 et 2014, les communes littorales métropolitaines ont représenté 11 % de la croissance démographique des départements littoraux et celles d’outre-mer 65 % de la croissance démographique des départements ultramarins. En maintenant ces proportions, la population des communes littorales pourrait augmenter de 570 000 habitants et atteindre près de 8,7 millions d’habitants en 2050.

Selon le scénario central de l’Insee, plus du tiers (35 %) des habitants des départements littoraux de métropole auraient plus de 60 ans en 2050. Leur part doublerait en outre-mer et passerait de 15 % en 2013 à 27 % en 2050. Beaucoup de façades littorales de métropole (Corse, Centre-Atlantique, Roussillon, Sud de la Nouvelle-Aquitaine, Manche, Morbihan, Var) et les départements antillais auraient des indices de vieillissement supérieurs à 2 en 2050, soit deux fois plus d’habitants âgés de plus de 60 ans que d’habitants âgés de moins de 20 ans.