Accueil > Fiches > Fiche “RĂ©partition des habitats naturels cĂŽtiers d’intĂ©rĂȘt communautaire“

RĂ©partition des habitats naturels cĂŽtiers d’intĂ©rĂȘt communautaire

A retenir

Les 8 grands types d’habitats côtiers et les 105 habitats élémentaires d’intérêt communautaire ne sont pas répartis de manière uniforme sur les côtes métropolitaines.

Les façades littorales ayant la plus grande variété d’habitats côtiers élémentaires sont le Pas-de-Calais, les rivages allant de la Manche à la Vendée, les côtes de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Corse, la diversité maximale étant recensée dans le département de la Manche avec 50 habitats élémentaires différents.

La façade méditerranéenne est marquée par une diversité importante des grands types d’habitats contrairement aux façades Manche – mer du Nord et Atlantique qui présentent une plus grande variété d’habitats élémentaires.

Sur la façade Atlantique, on note une assez nette opposition entre le littoral au nord de la Gironde plus riche en habitats élémentaires et le littoral aquitain plus homogène et ayant une diversité plus faible d’habitats côtiers.

Sur la façade Méditerranéenne, l’est de la Camargue est plus diversifié que le littoral du Languedoc-Roussillon.

Globalement, plus les habitats sont diversifiés sur une façade littorale départementale, moins ils sont présents sur une part importante du linéaire côtier concerné. Deux types de façades s’opposent :
  • Les façades plutôt homogènes où les habitats élémentaires sont peu nombreux mais présents sur de vastes portions du linéaire côtier : départements languedociens, Nord, Somme, Seine-Maritime, Landes et Pyrénées-Atlantiques.
  • Les façades aux côtes diversifiées où les habitats élémentaires sont nombreux mais concernent rarement des linéaires côtiers importants : Bouches-du-Rhône, Var, Corse, Pas-de-Calais, Manche, Finistère et Vendée.